Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solar - Plexus
  • Solar - Plexus
  • : Le Solar Plexus est le chakra du bien-être personnel, De notre ego, de notre énergie émotionnelle pour être en harmonie avec soi et avec son entourage dans un esprit de tolérance. Ce feu, cette force, cette lumière et cette énergie dont il est le siège déterminent notre personnalité et, par conséquent, notre place dans la société et nos réactions par rapport aux conventions, aux règlements et aux lois ainsi que notre sens de la hiérarchie. Le Chakra du Plexus Solaire régit nos rapports avec le c
  • Contact

.

.

.

ALBUM DE MES PHOTOS

   

Articles Récents

23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 08:39
Fichier hébergé par Archive-Host.com 

VDEKJA E GEZUESHME

Mbi një dhe të yndyrshëm e plot kërmij

Atje dua ta gërmoj vetë të thellin varrin tim,

Të preh e të shkreh kockat e mia të plakura

Të fle në harresë si peshkaqen mbi dallgë.

Urrej testamentet dhe varret me mermer ;

Në vend që i vdekur të ndjell lotët e botës

I gjallë më mirë do të doja të ftoja korbat

Qe të gjakosnin kadavrën time hedhurinë.

O krimba ! miq të verdhë pa veshe e pa sy,

Tek ju vjen një vdekje e lirë e plot dëshirë ;

Filozofë ende të gjallë, bij të kalbësisë,

Mes gërmadhës sime ecni pra pa pendim,

E më thoni në se ka akoma ndonjë torturë

Për këtë trup të plakur e pa shpirt

Të vdekur mes te vdekurish !

Nga "Spleen et idéal", LXXII

 

 

 Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le Mort Joyeux

Dans une terre grasse et pleine d'escargots
Je veux creuser moi-même une fosse profonde,
Où je puisse à loisir étaler mes vieux os
Et dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde.

 

Je hais les testaments et je hais les tombeaux;
Plutôt que d'implorer une larme du monde,
Vivant j'aimerais mieux inviter les corbeaux
A saigner tous les bouts de ma carcasse immonde.

 

Ô vers! noirs compagnons sans oreille et sans yeux,
Voyez venir à vous un mort libre et joyeux;
Philosophes viveurs, fils de la pourriture,

 

A travers ma ruine allez donc sans remords,
Et dites-moi s'il est encor quelque torture
Pour ce vieux corps sans âme et mort parmi les morts !

Partager cet article

Repost 0

commentaires